C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 02:41

Loïc, le ventriloque étique aime les breloques esthétiques et le manioc diététique. Il rentre du Maroc, diarrhéique mais sans dreadlocks – remarque, c’est pas la Jamaïque ni le Pays d’Oc.

Malik’, sa coloc, est acnéique et en post doc, option UNEDIC. Elle, c’est colloque et dialectique, genre « la synecdoque chez les Cyrénaïques » ou « xénodoques et basiliques ».

Elle est loufoque mais pas sadique ; il est baroque, un peu phobique.

Ils se retrouvent sur le Médoc, c’est moins ludique que le haddock mais bien plus chic qu’un croque au Quick. Tant pis pour les allocs. Hic !

Le ventriloque est prosaïque et univoque, c’est un nordique ; jamais de provoc, c’est pas pudique, juste un peu de troc, c’est éthique.

Sa coloc est arabique et pas nazebroque, sa mère vient de Chappaquiddick, son père est de Pétaouchnoc, elle est pacifique (et préfère les vioques).

Jamais à bloc, toujours monosyllabique, il aime le rock psychédélique. Elle, c'est soliloque et alambic, ça interloque : elle est comique pour son époque mais pas soporifique.

Il est chnoque d’elle, c’est magnifique, très équivoque, épidémique et réciproque.

– « Et couic ! lui dit-elle ».

– « Et toc ! répond-il ».

Partager cet article

commentaires