C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

  • Et ta poutre ! (31/08/2017)
    Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère alors que l’aiguille qui est dans ta meule, tu ne la trouves pas ?
  • Faudrait savoir (30/08/2017)
    Contrairement à ce qu'ils annoncent, les croyants ne croient pas, ils sont sûrs. Comment les croire alors ?
  • Homme des champs (29/08/2017)
    – Ça y est, je l’ai trouvée ! Considérant le jeune Kevin, tout à sa joie de découvrir sa première meule de foin, je n’eus pas le cœur de lui demander de chercher l’aiguille.
  • La culture (28/08/2017)
    Alors bien sûr, les conflits tribaux au Yémen et la sauvegarde du léopard des neiges du Kirghizistan sont des questions essentielles. Ceci dit, et je m’adresse aux médecins et aux dentistes, serait-il possible de doubler, dans les salles d’attente, les...
  • Ça plane (27/08/2017)
    Quand manque l’idéal, résister c’est s’obstiner, dit la mouette à la bernique.
  • Le secret ultime du moi… (26/08/2017)
    … profond. Non, je plaisante, je n’ai aucun information sur le sujet, ce titre est juste une aguiche comme disent joliment nos néologues officiels. Comme je suis taquin !
  • Tamalou ? (25/08/2017)
    La maladie, pour nous soigner de la dangereuse torpeur de la santé.
  • Personnage – à saisir (24/08/2017)
    « Comme chaque matin, Pierre, jeune nonagénaire, s’extasiait : « Fichtre, un nouveau jour, encore ! ». En ce jeudi d’août, il enfila son imperméable usé et partit, à son rythme, pour sa promenade quotidienne. » Pierre est un des personnages dont je viens...
  • Homo dominator (23/08/2017)
    Ce sont ces hésitations qui me le rendent attendrissant. Après s’être acharné à dresser tout ce qui pouvait l’entourer, femmes, enfants, étrangers, animaux…, voilà que l’homme ne parle plus que de partage, d’écoute et de respect. Allez, un petit effort...
  • L’ivresse des profondeurs (22/08/2017)
    Il me semble entendre parler d’« âme » de plus en plus souvent. Attendons qu’un chirurgien ou un radiologue tombe dessus et la décrive ; il est à craindre d’y trouver, comme dans l’estomac d’un requin, un ensemble hétéroclite et peu original de tout ce...
  • Pensée (21/08/2017)
    « Sans modèle, l’existence » a peut-être écrit dans un ouvrage perdu un penseur inconnu.
  • Alors on fait quoi ? (20/08/2017)
    Le génie du système tient en ce que les manipulateurs sont eux aussi manipulés.
  • Déjà ! (18/08/2017)
    Ils étaient longs souvent les dimanches et aujourd’hui encore les jeudis après-midi sont interminables, sans parler de la lecture des livres de Murakami ou des courses en montagne qui commencent avant l'aube et se terminent tard le soir. C’est pour cela...
  • Toi et moi (18/08/2017)
    Moi : Hé, toi ! Toi : Moi ? Moi : Non, j’ai dit toi. Toi : Comment ça, toi ? Moi : Ben quoi, t’es pas toi ? Toi : Si. Enfin… Moi : Ouais je vois, tu sais même pas. Toi, t’es toi, pas moi. Toi : Heu… c’est moi ou t’es pas net. Moi : Quoi, tu le fais exprès,...
  • Où suis-je ? (17/08/2017)
    Bien sûr, ces pieds que je vois sous le bureau, ces mains, ce ventre sont les miens, pourtant j’ai l’impression qu'ils ne sont pas moi, que je suis ailleurs, que je suis situé plutôt quelque part derrière mes yeux. Je, je veux dire moi, mon moi serait-il...
  • Primum philosophari (16/08/2017)
    Ne confondons pas vivre et exister, sermonna le philosophe qui, par souci de cohérence, cessa de boire, dormir et respirer.
  • Inconfort (15/08/2017)
    Allez, sors de ta zone d’inconfort, dit la mouette à la bernique.
  • Digest (14/08/2017)
    Le résumé, la lecture digeste d’une réalité allégée.
  • Pfiit (13/08/2017)
    Finalement, quelque chose nous rapproche, Neymar et nous, auteurs de restes. Non pas le salaire, ni le tee-shirt floqué à notre nom mais le dribble, l’art de la feinte : nous faisons mine d’emmener le lecteur à droite et pfiit, nous passons à gauche....
  • Vive le roi (12/08/2017)
    Elle était nue Il a tout vu Elle lui a plu Il l’a voulue Il est têtu Il s’est battu Elle est émue Il les a eus L’a convaincue Elle s’est rendue Il est élu Roi des goulus
  • La vie déborde (11/08/2017)
    La vie déborde.
  • Allez Guillaume (10/08/2017)
    Moi qui ne savais pas comment financer mes vacances, je vais aller revendre, quelque part entre la rue d’Ulm et la rue Victor Cousin, des tee-shirts floqués au nom de Guillaume de Machaut, Lucien de Samosate ou Rutebeuf (avec le numéro 10), ils doivent...
  • PSG (09/08/2017)
    Difficile, en ce mois d’août 2017, de ne pas s’intéresser à l’affaire Neymar, tout le monde en parle. Je décide donc d’y regarder de plus près. J’apprends que ce footballeur aurait été acheté 222 millions d’euros par le PSG – quoi, 222 millions ! Puis...
  • Ça se complique (08/08/2017)
    Je n’arrive plus à me souvenir de la personne dont j’avais oublié le nom.
  • Des belettes et des hommes (07/08/2017)
    Les animaux sont plus solidaires que les humains, les animaux ne tuent que pour manger, eux, les animaux respectent leur territoire, ils sont plus ceci, plus cela… Stop, ça suffit l’anthropo-bashing. Qu’ils viennent tous, le panda, l’aigle royal, la taupe...