C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 02:20

Ouf, je découvre avec soulagement que je ne suis pas sur la liste noire de Poutine. J’hésite quand même à poursuivre ma lecture de Brodsky.

Partager cet article

31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 02:31

À l’occasion de la réouverture récente du Panthéon, Malraux aurait fait passer un mot à Hollande : « J’ai jamais dit ‘Le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas’ ; en plus j’suis athée ». Il aurait écrit aussi, mais le billet n’a pas été retrouvé, « c’est bien d’aérer un peu ici, mais faudrait plutôt s’occuper de Palmyre ».

Partager cet article

30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 02:04

Le pétochard, c’est celui qui n’a pas les moyens d’être pusillanime.

Partager cet article

29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 02:00

Épisode pluvieux ce weekend.

Oh non ! encore une rediffusion !

Partager cet article

28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 02:56

Oscillococcinum, rhinopharyngite, dextropropoxyphène, Athanasie, piasclédine, Pétronille.

J’adore les pharmacies. Si j’étais poète, j’y installerais mon bureau : tous ces mots sont des voyages sonores.

[Athanasie et Pétronille, c’est le prénom des pharmaciennes. C’est écrit sur leur badge.]

Partager cet article

27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 02:34

L’innocence de l’enfant n’a rien à voir avec une présumée pureté originelle, c’est une question de taille.

L’enfant est innocent tant qu’il est trop petit pour atteindre le placard à gâteaux.

Partager cet article

26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 03:14

Je suis végétarien, non-violent et j’ai la peau douce mais j’ai aussi un côté très requin : je ne peux pas vivre si je reste en place.

Partager cet article

25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 02:38

Manger moins, produire moins, bien sûr, voyager moins, parler moins aussi, vouloir moins, acheter moins, jeter moins, écrire moins peut-être… Le Reste ou la décroissance littéraire.

Partager cet article

24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 02:06

Peu de tristesses résistent à une heure de marche ; peu de joies supportent une heure assis.

Partager cet article

23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 02:48

Quoiqu’il force un peu sur les effets spéciaux, il semble excellent ce film sur la prise de Palmyre par des terroristes. Cela dit, sans le moindre début d’histoire de fesses, il n’a aucune chance à Cannes.

Partager cet article

22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 02:16

L’artiste de génie se reconnaît à cette façon inimitable qu’il a de s’absenter de son œuvre.

Partager cet article

21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 02:15

– Gallinette à Codette : Regarde-le cet âne comme il fait le paon ; il veut la part du lion mais j’ai bien peur qu’avant le chant du coq il soit le dindon de la farce.

– Codette à Galllinette : MDR, j’adore quand tu causes comme la mère Poularde !

Partager cet article

20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 02:09

On parle beaucoup de réformer l’école. Si je puis me permettre une remarque, je trouve que l’on devrait imiter les pays de l’Est et enseigner comme chez eux la lettre de courtoisie. J’en reçois régulièrement de charmantes ; hier c’était la délicieuse Ludmilla (qui, tout à son ingénuité, m’entretenait de son rêve de me rencontrer) et aujourd’hui l’audacieuse, que dis-je ?, l’intrépide Smetana (qui parle de m’épouser et prendre soin de moi).

Cette belle sollicitude transgénérationnelle souderait notre grand pays bien plus harmonieusement que ne le font les héros transparents inventés par nos historiens patentés.

Partager cet article

19 mai 2015 2 19 /05 /mai /2015 02:57

Ce n’est qu’une hypothèse mais je me demande si, enfant, Dieu n’a pas abusé des jeux vidéo de guerre ; cela expliquerait qu’Il confonde aujourd’hui le monde virtuel et l’Irak.

Bon, d'autres hypothèses sont possibles ; je ne suis ni théologien, ni géopoliticien et j'en suis resté à Pac-Man.

Partager cet article

18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 02:43

Le corps ignore l’indifférence, tout est lié à tout, tout est attentif à tout, tout se préoccupe de tout. Quel modèle éthique !

Partager cet article

17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 02:05

Si on ignore aujourd’hui la source des fleuves français et la plupart des départements, en revanche, grâce aux agences de voyage, on connaît mieux les haut-lieux de la culture mondiale : Prague, Porto, les Açores, la Croatie.

Ces voyages sont un peu plus couteux que les anciens manuels de géographie mais on a droit, en plus, aux bruits et aux odeurs.

Quant à moi, si je pouvais choisir une destination, j’irais bien dans le cerveau d’un artiste – disons Roman Opalka par exemple.

Partager cet article

16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 02:46

– Et si c’était à refaire, que changeriez-Vous ?

– Je ferais les humains moins vaniteux et les animaux moins goûteux.

Partager cet article

15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 02:10

Le pli, le retrait, la trace, le récit parce que nous ne savons la présence.

Partager cet article

14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 02:38

Trop cool, le rocker Hugues Auffray est en tournée !

Plus fort que les antirides, ça te rajeunit grave un truc pareil.

Partager cet article

13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 02:57

L’animal est un être sans parole – et pour cela nous l’aimons.

Partager cet article

12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 02:37

À part un risque élevé de tendinite du genou, l’écriture de restes (qui commence souvent par une marche) est très saine.

À l’inverse, l'écriture de romans est dangereusement pathogène : cirrhose, cancer du côlon (très forte corrélation, cf. Journal of the National Cancer Institute, mars 2014), dyslexie (on peut néanmoins se demander si l’on n’a pas affaire là à une cause plus qu’à une conséquence), hypertension artérielle, ostéoporose (les cas de dystonie focale de l’index et de syndrome du canal carpien sont heureusement en nette régression), troubles lipidiques et/ou affaissement abdominal, dépression (résultant souvent d’un caféinisme suraigu), bovarysme (pour les plus snobs), oblomovisme (pour les plus cultivés), syndrome de la main étrangère (quelques cas rares ont été rapportés) et de nombreux troubles comportementaux socio-psychologiques (qui rendent les écrivains, le plus souvent, godichons quoique inoffensifs).

On ne saurait trop conseiller aux romanciers qui perdent l’inspiration mais prennent du poids la pratique du marathon et la lecture de Murakami.

Partager cet article

11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 02:31

Quand tous accéderont à tout, tout cédera, tout cassera, tout cessera.

Partager cet article

10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 02:53

Renseigner plus pour enseigner moins.

Partager cet article

9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 02:12

Parfois je me demande si j’appartiens bien à la famille des humains. Heureusement, je n’ai ni queue de cheval ni tête de cochon, cela aurait nourri mon doute.

Partager cet article

8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 02:52

Surveiller plus pour veiller moins.

Partager cet article