C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 03:21

Le sarcasme est à l’humour ce que la masturbation est à l’amour – à la différence qu’il rend sourd pour de vrai.

Partager cet article

11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 03:31

J’ai installé sur mon bureau (celui de mon ordinateur) trois corbeilles. Une bleue pour les phrases encombrantes cassées, une jaune pour les mots en carton usés ou déchirés et une verte pour les épluchures et les trognons de textes.

Et vos restes en verre, me demanderez-vous, suspicieux ?

Je n’écris jamais en verre.

Partager cet article

10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 03:52

La nostalgie se nourrit d’amnésie et l’espérance d’âneries.

Partager cet article

9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 03:48

Serre les fesses quand tu conceptualises mais ouvre l’œil si tu rhétorises et, quand tu dialectises, ris aux larmes et donne la main.

Le corps est un poème sans rime.

Partager cet article

8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 00:31

Un sourire peut défigurer et des larmes enflammer.

Partager cet article

7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 03:53

– J’en ai assez de tes renardies, va faire le rodomont chez la voisine, tu n’es qu’un vieux ragotin ribaud. Tu t’es vu ? tout râcheux et rubigneux. Et tu fais le rogue en plus ! »

Avait-il bien fait de lui offrir Une autre langue dans votre bouche ?

Partager cet article

6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 03:35

Les téléphones deviennent intelligents, la fuite des cerveaux continue.

Partager cet article

5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 03:37

Vous m’avez demandé d’apporter un « éclairage » philosophique.

Avec grand plaisir.

Néanmoins, afin d’éviter déceptions et/ou réclamations, je vous invite à venir munis d’une frontale.

Partager cet article

4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 03:15

L’appel de la forêt

La fête des fous d’la raie

La paire de pis à lait

La fraise du père René

L’appât d’la mère de près

L’affaire des èmessetés

La passe rue d'la Gaîté

L’enfer d’la gonorrhée

Partager cet article

3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 03:18

Être humain, c’est avoir la terre en partage, devisaient-ils, larme à l’œil et serviette au cou.

Partager cet article

2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 03:03

L’écrivain a quelque chose du séducteur compulsif et goulu.

Alors qu’il feint de s’adresser intimement à une personne élue, il fait de l’œil à une deuxième et du pied à une troisième (certains, jeunes et dextres, parviennent même à texter à une quatrième). Et il a le culot de se plaindre sans cesse de ne pas être lu !

C’est bien mal récompenser le lecteur, fidèle et exclusif, qui ne lit qu’un livre à la fois, jamais en téléphonant et souvent après avoir éteint la télévision.

Partager cet article

1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 03:55

Tu refuses de suivre et répéter, les voies déjà tracées et les plans qui ordonnent, tu les abandonnes aux autres. Tu veux, toi, ouvrir des possibles et performer un monde inédit.

Commence par secouer le paillasson et honore la pluie qui tombe, encore, ce matin.

Partager cet article

28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 03:29

Le tyran sanguinaire est sanguinaire et tyrannique ; c’est terrible mais contractuel, pourrait-on dire. Bien plus insidieux sont les missionnaires, experts, éducateurs et autres consultants en existence qui vous vendent bonheur, liberté et raison – les trois parfois pour le prix de deux.

Partager cet article

27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 04:12

Les bénéfices de la coloration.

De sang bleu, j’étais un blanc-bec, j’ai franchi la ligne jaune : je vote rouge.

Partager cet article

26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 03:02

Souvent plus facile de raccourcir que de rallonger et de tacher que de blanchir.

La vie a quelque chose du pantalon usé.

Partager cet article

25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 03:22

Partir de rien et s’éloigner peu.

Partager cet article

24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 03:14

Pour les paroles, je ne sais si elles s’envolent mais les écrits, assurément, ne restent pas – je veux dire qu’ils ne restent pas tels, et vivent et dérivent.

J’ai parfois constaté qu’un pauvre reste, né malingre et déjà vieux, posté à la va-vite un samedi soir creux et honteux, pouvait se présenter le dimanche matin, profond, athlétique et lumineux. Si, si.

Bon, le contraire arrive souvent aussi ; mais cela ne fait que confirmer mon hypothèse.

Partager cet article

23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 03:58

J’écris à la craie sur ton cul

Et tes vents soufflent tout c’est nul

Et tes eaux effacent tout ça coule

Partager cet article

22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 03:15

– Quoi ! six francs le kilo de tomates. C’est du vol !

– Mais non Pépé, c’est six euros.

– Ah bon, donne-moi une livre alors.

Partager cet article

21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 03:39

D’Ormesson publié dans La Pléiade. Toute la presse en parle.

L’auteur ajoute, « dans vingt ans et plus, les lecteurs pourront juger mon œuvre ». Ouf ! ça me laisse un peu de temps avant de commencer à le lire.

Hier, 20 février 2014, c’était aussi le jour de sortie, dans la même Pléiade, des œuvres de Jaccottet. On parle moins de lui, me semble-t-il. Faut dire qu’il l’a bien cherché : « L’effacement soit ma façon de resplendir », écrit-il. Ce n’est vraiment pas malin en termes de stratégie marketing.

Mais vérifiez : c’est resplendissant.

Partager cet article

20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 03:05

Admirant ce splendide fléau à verges plates posé sur la cheminée (en chêne rouvre, me précisa-t-on), je me demandai si nos arrière-petits-enfants s’extasieraient à leur tour devant des perceuses à percussion accrochées au mur.

Partager cet article

19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 03:52

Bloqué à 500 m du sol sous cette falaise en aplomb, sentant venir et la crampe et l’angoisse, l’alpiniste tâchait de visualiser son dernier cours de yoga sur le lâcher-prise.

Partager cet article

18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 03:56

Presque tu

un souffle

le haïku

Partager cet article

17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 03:41

Reste encore un peu, dit la montagne au vieux chêne mourant, agacée par tant d’inconstance.

Partager cet article

16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 03:21

Hier, au studio Planet Live, à Bondy, vingt-sept privilégiés ont pu assister, après des heures d’attente et plusieurs mois de traque, à une répétition des Rolling Stones.

- C’était énorme et super rock ’n’ roll !

Soit. Eh bien moi, figurez-vous, le 10 février à 21h51, devant la charcuterie Robert, après des années d’attente, j’ai assisté à la performance des Red Hot Chili Pepper qui n’a pas eu lieu. Et j’étais le seul ! (Il y avait bien un chien aussi, mais il était sans doute là par hasard et ne compte pas, d’autant qu’il somnolait et n’a manifestement rien noté d’inordinaire).

Partager cet article