C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 16:58

Ils sont créatifs et souvent sympathiques, ces extrémistes.

Quel dommage qu’ils ne soient pas plus modérés.

Partager cet article

10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 15:22

À la différence du bois, plus le discours est creux, plus il est lourd.

Partager cet article

9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 20:15

La douce et triste paresse de l’espoir.

Partager cet article

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 17:03

Une semaine déjà que j’ai commencé mon régime sans beurre avec le fromage. L’effet n’est pas encore manifeste mais il me semble bien néanmoins avoir perdu un peu au niveau des lobes.

Partager cet article

7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 16:06

Il y a plus de femmes de chambre dans le bas monde que de femmes du monde dans les chambres du haut.

Partager cet article

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 18:26

Langue de bois sauce gribiche pour nourrir le bon peuple.

Partager cet article

5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 16:50

Ce n’est pas parce que les hommes d’affaires ne font pas le ménage que les hommes de ménage ne font pas l’affaire.

Partager cet article

4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 11:27

Suis duplice, mais de face seulement, soit triple (compte non tenu des profils).

Partager cet article

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 12:22

D’un côté le pouvoir et l’arrogance, de l’autre le manque et la convoitise.

Entre les deux, la voie très étroite du contentement qui exige avant tout des qualités de fil-de-fériste.

Partager cet article

2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 08:50

Quoique très soucieux du monde, c’était un grand liseur ; aussi n’oubliait-il jamais, avant de commencer un livre, d’y percer de part en part un trou d’un bon centimètre de diamètre (une mèche de 12 faisait l’affaire).

Et que l’on s’entende, il ne s’agissait pas d’espionnage mais de veille.

Partager cet article

1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 10:17

Donc, on passerait à l’heure d’été.

Il est énorme ce poisson d’avril et franchement crétin. On sait bien que l’été c’est entre le 25 juillet et le 10 août.

Partager cet article

31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 04:00

L’erreur de l’individualisme est de confondre dépendance et lien (qui, il est vrai, ont un air de famille).

Partager cet article

30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 10:44

L’amour et le sucre sont mauvais pour la vue, ce qui n’est pas si gênant tant le spectacle du monde est de qualité fort inégale.

Partager cet article

29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 17:00

Un médecin qui parle de médecine ne soigne pas encore et un maçon qui parle de maçonnerie ne maçonne toujours pas. L’avantage de l’écrivain, c’est que quand il écrit à propos de l’écriture, ça compte pour de l’écriture.

D’ailleurs, il y en a qui abuse.

Partager cet article

28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 18:13

Qui vivra en verra

Qui verra en rira

Qui rira ravira.

Mais virez-moi les rats avariés, les avares avides et les bavards arides qui envient l’arrêt des rimes, la mort des rêves et même des mimes.

La vie

Les mots

Les mômes qui rient

Les livres qui volent.

Partager cet article

27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 11:30

Les génies sont toujours mal compris de leurs contemporains mais il ne suffit pas d’être incompris pour être génial.

Partager cet article

26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 07:53

Que la lumière soit, lança-t-Il, souverain.

Que les plombs sautent, répondit-Il, diabolique.

Partager cet article

25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 10:57

Tu es trop belle, lui dit-il, et il lui creva un œil pour corriger cela.

Partager cet article

24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 10:09

Les grandes idées ont quelque chose de caméléonesque : en des lieux ou des époques changeants, elles s’adaptent et changent aussi.

À moins que ce soit l’environnement qui change et s’adapte aux caprices du caméléon ? Non, voilà qui serait bien absurde !

Partager cet article

23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 10:40

« Désobéissez ! » ordonna-t-il.

Partager cet article

22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 18:12

Les artistes doivent, eux aussi, respecter le rythme de la nature et préférer les œuvres de saison.

Ne pas chercher, en saison sèche, à produire des œuvres luxuriantes et en saison des pluies, des œuvres arides.

Partager cet article

21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 21:01

Suis pour la dépénalisation des pétards mouillés (y compris dans les toilettes sèches).

Partager cet article

20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 19:57

Et que savent-ils de l’enfermement ceux qui lisent « pour s’évader » ?

Partager cet article

20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 02:00

Aujourd’hui je voulais vous écrire quelque chose de beau et optimiste, alors je suis sorti marcher un peu pour chercher l’inspiration. Assez rapidement, je me suis trouvé face à une magnifique composition de bougainvillées mauves, oranges et blanches. Je pensais alors rentrer pour écrire quelque chose de charmant et parfumé sur la nature, et très beau aussi, quand j’entendis clairement et sans erreur possible les bougainvillées me dire « dégage ! ». Ne buvant jamais avant le coucher du soleil et ne croyant pas au langage des plantes, je me suis dit très logiquement que ce n’était qu’un mauvais rêve. Oui mais cela est ennuyeux justement car alors cela signifierait que je suis déjà endormi et que je n’écrirai rien aujourd’hui.

Bon on réglera tout ça demain matin.

Partager cet article

18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 12:49

Avec l’âge la vue baisse, le monde apparaît alors plus clairement flou.

La vérité est un jeu pour ados.

Partager cet article