C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 08:50

L’expérience serait-elle autre chose que l’aptitude à résoudre des problèmes complexes et stériles inventés pour justifier la nécessité d’une expérience dans la résolution de problèmes ?

Partager cet article

29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 03:44

Vu

Les timides sont terrorisés à l’idée d’être scrutés alors qu’ils passent inaperçus ; inversement, les crâneurs surjouent de peur de ne pas être remarqués alors que l’on ne voit qu’eux.

Quant aux électeurs de Poutou, aux joueurs de tuba, aux habitants des Kouriles, aux amateurs de sushis végétariens, aux élèves du collège Georges Brassens de Vaulx-en-Velin et aux propriétaires de caravanes, je n’ai aucune information à leur sujet.

Partager cet article

28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 03:45

OK

Le compromis n’est pas seulement une politesse de l’action, c’est aussi une éthique du partage. Il est toujours faible et provisoire : il est humain.

Partager cet article

27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 03:10

C’est agaçant ces « affaires » qui saturent l’espace médiatique ; on ne nous parle plus de Timbo, le petit rhinocéros blanc né au zoo d’Amnéville, début mars.

Partager cet article

26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 04:16

L’engagement citoyen – et aujourd’hui plus que jamais – est un des devoirs les plus éminents et les plus pressants. L’enjeu est grave, que dis-je, historique, planétaire, universel. Nul ne saurait renoncer à sa responsabilité politique sans humilier indignement la part d’humanité qui siège en lui comme en tout être humain.

Oui mais c’est épuisant ; heureusement que cela ne dure que trois mois tous les cinq ans.

Partager cet article

25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 03:27

Le matin au réveil – on s’en étonne ou s’en inquiète, on s’agace parfois – j’aime le silence et la solitude. C’est aussi que mes nuits sont tellement bavardes et peuplées !

Partager cet article

24 mars 2017 5 24 /03 /mars /2017 03:02

– Et alors ?

– Et alors quoi ?

– Rien, j’anticipe tes critiques.

– Quelles critiques, tu n’as rien dit ?

– Je n’ai rien dit ? Et alors ?

Partager cet article

23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 10:21

La frontière est ténue entre dogmes et principes.

Partager cet article

22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 03:13

J’en connais Un, là-haut, qui a intérêt à se faire discret en ce moment, Lui qui a embauché son Fils comme ministre.

[Si je puis me permettre un commentaire personnel j’ajouterai que cette histoire montre – indépendamment de la question de la légalité – qu’un charpentier ne s’en sort pas plus mal qu’un énarque.]

Partager cet article

21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 03:19

Crois en tes rêves mais n’oublie pas de te lever.

Partager cet article

20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 03:01

Il n’est pas toujours facile de comprendre que la liberté absolue de l’art n’autorise pas à faire n’importe quoi.

Partager cet article

19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 03:16

Les followers font-ils le leader ?

Partager cet article

18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 03:59

Sauf peut-être dans les livres, on ne finit jamais une histoire. Partir, oublier ou mourir sont autant de façons d’inachever son œuvre.

Partager cet article

17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 03:45

– Expliquez-moi.

– Oui, quoi ?

– Non, je veux dire, pourriez-vous, s’il vous plait, m’expliquer moi.

– Comprends pas !

– Moi non plus, c’est pour ça !

– Pour ça quoi, je ne suis pas sûr de comprendre ?

– Pour ça que j’aimerais que vous expliquiez, à moi, ce que je dis, à vous.

– Mais ça ne veut rien dire ce que vous dites, ce n’est même pas français !

– Ah ? Zut ! Mais indépendamment de cela, voulez-vous dire que, vous non plus, vous ne comprenez pas, auquel cas, je comprendrais que vous ne puissiez pas m’expliquer.

– Mais vous expliquer quoi, c’est incompréhensible.

– Oui, c’est ce que je dis, c’est pour ça.

– En fait vous voulez dire que vous voulez que je vous explique ce que vous dites que vous ne comprenez pas vous-même.

– Voilà.

– Mais alors ça veut dire que vous êtes un imposteur ou un fou.

– Ah ? Zut ! Mais sinon, des « souvenirs riches en sucres », vous pourriez m’expliquer.

– Bon allez ça suffit, je ne comprends rien, c’est incompréhensible et je ne peux rien vous expliquer.

– Oui, je comprends. Moi non plus, je ne comprends pas, c’était pour ça.

Partager cet article

16 mars 2017 4 16 /03 /mars /2017 03:45

Les souvenirs, toujours riches en sucres et en mauvais gras, nourrissent mal.

Partager cet article

15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 03:24

La dette, le chômage, le terrorisme, le racisme, la retraite des fonctionnaires… les candidats à la présidentielle pourraient peut-être s’intéresser aussi à nos vraies préoccupations : y a-t-il de l’autre dans le même ? l’être est-il originaire, fondamental ou destinal ? le monde a-t-il une âme, un cœur, un sexe ? la vérité est-elle visible et si oui, dicible, et si oui, audible ? le beau nait-il du bien, ou l’accompagne-t-il, ou l’engendre-t-il ? la mort est-elle l’échec ou le coup de génie de dieu ?... et deux-trois autres interrogations qui nous tracassent.

Partager cet article

14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 03:00

L’après-midi, moite et languissante, fatiguée d’être, traîne et tarde à passer.

Partager cet article

13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 03:09

L’absence répare ce que la présence abîme. La belle imposture.

Partager cet article

12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 15:23

Le pouvoir, même quand il se dit au service de la justice, est toujours largement animé par la vengeance parce que nous venons tous de la domination et la dépendance.

Partager cet article

11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 03:34

On chante parce que l’on est joyeux, sans doute, mais tout autant est-on joyeux parce que l’on chante.

Partager cet article

10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 03:57

Le travail est bon quand il répond et l’œuvre, belle quand elle appelle.

Partager cet article

9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 03:11

Le débat reste ouvert, il me semble néanmoins que n’est pas pataphysicien qui l’est sans le savoir.

P.S. Toute ressemblance avec des membres dirigeants de LR ne saurait être que fortuite.

Partager cet article

8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 03:49

Qu’est-ce que le vivant sinon de la matière qui refuse le néant et traîne un peu dans l’être, imaginant les artifices les plus fous pour prolonger son ardente insurrection. Comme l’enfant qui invente quelques ruses pour retarder l’heure du coucher.

P.S. Toute ressemblance avec des personnages ou situations de la scène politique ne saurait être que fortuite.

Partager cet article

7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 03:39

Tu veux être assis sur L. (laquelle te sied), branche-la.

Partager cet article

6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 03:57

S’il vous plait, dessine-moi un mouton, demanda le requin au surfeur qui, peu inspiré, lui dessina une tortue.

Partager cet article