C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 02:00

Sur mon livre assis au bar

Une tache de café ronde

Et noire comme le monde

Partager cet article

13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 22:44

Tous ces hommes ici

Qui boivent et crient

Une bloggeuse là

Partager cet article

15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 03:00

Trop chaudes les étoiles

Trop froides les planètes

Chambré ce Volnay

Partager cet article

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 03:00

L’élève : Pourquoi ?

Le maître : Quoi ?

Le chat : On dit comment.

Partager cet article

12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 03:00

Trop de livres

Et pas assez de mots

Les choses se taisent.

Partager cet article

28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 03:00

La confusion des adresses

Les prénoms qui se déplacent

Tu est une autre encore

Partager cet article

12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 11:43

Médisez maudites

Mais dites au mieux

Les mites aussi méritent

Partager cet article

7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 10:01

L’envie n’est pas la vie

La mort est sans remords

Elle mime bien, la rime.

Partager cet article

25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 03:00

Le soir est fatigué

La nuit sera juste.

Mais ce moustique.

Partager cet article

12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 02:00

Il est moustachu pour un Bourgogne

Elle est diplomate pour une bernique

Je suis filandreux pour un haïkiste

Partager cet article

11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 02:00

Débraillés ballonnés

Bâillonnés empaillés

Le monde en deux moitiés

Partager cet article

17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 12:53

Jupe plissée.

Peau fripée.

Dalle marbrée.

Partager cet article

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 02:00

Éloge de la mollesse,

vertu de la faiblesse.

Paraisse ! haïku modeste.

Partager cet article

27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 09:03

Il l’ouvre,

le professeur :

« fermez-la ! ».

Partager cet article

14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 02:00

J’ai fait un rêve, dit l’homme, tout à son inquiétude

Raconte-moi, dit le dieu, à court d’idées

Il dort le chat et le soleil se lève

Partager cet article

8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 02:00

D’abord, haut dans l’aigu, tu as crié

Bien vite, seul dans les ruines, tu vas mourir

Alors, prends le temps d’un haïku et ris

Partager cet article

5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 02:00

Un soleil ocre et fluide encore

Dans un étang lunaire et frétillant

Il est prêt mon œuf

Partager cet article

23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 02:19

Vif et sans apprêt

Sans peur ni regret

Mais beau comme un trait

Partager cet article

23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 02:56

Un c’est vain

Deux c’est mieux

Trois c’est mort

Partager cet article

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 02:04

Tout c’est trop

Rien c’est nul

Peu c’est mieux

Partager cet article

15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 02:00

Tic, cela

Tac, ceci

Le maître nomme

Partager cet article

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 02:00

Petit haïku grande pensée

Grand discours petite idée

Le mètre ment dit le maître

Partager cet article

28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 02:00

Trois paroles brèves pour le haïku.

Deux hirondelles pour le printemps.

Combien de vies pour exister ?

Partager cet article

7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 02:03

Demanda le maître de l’estrade : « Être ? »

Répondit le disciple du radiateur : « Absent »

Jaillit vite et visa juste : « Aïe ! ».

            (Le manque une chose, la trace une autre)

Partager cet article

4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 13:53

Le pain est dur et les matins

La soupe est tiède et les idées

Qui servira le café et les corser ?

Partager cet article