C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 03:49

L’écriture est affaire de technique et d’entraînement mais les écrivains ont juré, comme les magiciens et autres fabricants d’illusions, de ne jamais dévoiler leurs trucs. (Le cas des médecins est assez proche).

Partager cet article

30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 03:42

Chers lecteurs, vous voudrez bien m’excuser s’il me venait à vous déplaire. Ce serait totalement indépendant de ma volonté s’il est vrai, comme on lit dans les gros livres, que le beau est dans le regard, non dans la chose regardée.

Partager cet article

29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 03:37

Chers auteurs, vous voudrez bien m’excuser s’il me venait à vous plagier. Ce serait totalement volontaire de ma part – ces restes quotidiens m’épuisent et vous êtes si talentueux.

Partager cet article

28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 03:35

Si tu veux voyager, pars sans niche ni laisse.

Partager cet article

27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 03:09

En ces jours de petit partage et grande distribution, je voudrais exprimer ma solidarité avec les chiens de joggeurs qui ne demandent – n’ayant cure de perdre quelques disgracieuses rondeurs – qu’à socialiser lentement et lambiner jovialement.

Partager cet article

26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 03:12

Rien de plus durable qu’une illusion auto-entretenue.

Partager cet article

25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 03:06

Scrupuleux respect de la parité : les canetons femelles, au foie trop petit, sont jetés vivants dans la broyeuse comme les poussins mâles, incapables de pondre.

Partager cet article

24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 03:02

De quoi se plaint-il l’ours polaire, sait-il seulement ce gros balourd, que certains travaillent une vie entière pour se la payer leur piscine ?

Partager cet article

23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 03:01

La poésie, comme une étrangère que vous comprenez mal et qui pourtant vous rappelle quelqu’un.

Partager cet article

22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 03:38

La mort, ça n’arrive qu’aux autres, et pour cette raison, justement, c’est terrible.

Partager cet article

21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 03:19

N’est pas poète qui radote

N’est pas prophète qui fayote

N’est pas athlète qui clabote

N’est pas esthète qui marmotte

N’est pas désuète qui fricote

N’est pas ascète qui pelote

N’est pas discrète qui tripote

N’est pas honnête qui vous décalotte – eh non !

N’est pas très net qui se déculotte – quoi ?

Mais qu’importent le nez, l’aorte, la tête et le cul du copilote

Le poème est là qui insupporte ou réconforte

Et le poète aussi qui vous décrotte l’épiglotte.

Partager cet article

20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 03:07

Comme un pays, le vieux, il ne bouge pas, on le visite et on l’écoute mais il ne bouge pas. Comme un pays, il vous accueille et vous raconte, le vieux, là, puis vous laisse partir, mais il ne bouge pas. Le vieux, entre la terre et le ciel, il porte le temps. Longtemps. Alors, quand il meurt le vieux, c’est un pays qui s’efface et vous laisse sans lieu.

Partager cet article

19 décembre 2015 6 19 /12 /décembre /2015 03:03

Tant de restes de ce qui passe s’entassent.

Mais de ce qui s’esquisse ?

Partager cet article

18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 03:12

L’homme est un être fini, lit-on dans les gros livres.

Certes. Très limité même, voire franchement borné.

Partager cet article

17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 03:02

Star Wars. Comment ça 7ème épisode ? Quelque chose m’aurait échappé ?

Partager cet article

16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 03:23

J’aime les livres corsés et à infusion lente. Je les consomme très serrés et jamais avant de me coucher.

Partager cet article

15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 03:50

On est jeune tant qu’on l’ignore ; on est vieux dès qu’on s’y résout.

Partager cet article

14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 03:26

– Dis donc Saint Pierre, t’as vu, ils recommencent en bas ; c’est marrant leur jeu. Tu crois que je serais élu si je me présentais ?

– Bof, ce serait ric-rac, Allah est très haut dans les sondages ; il faudrait faire alliance avec des petites religions.

– Quoi ? Impossible, je suis monothéiste.

– Non mais tu leur laisserais juste quelques sièges, tu serais tête de liste.

– Non mais ça va pas. Dieu, tête de liste. Et puis quoi encore ? Saint Pierre, vice-président, peut-être ! Allez, arrête tes conneries et retourne bosser.

– Ouais, j’en ai marre, je me fais toujours engueuler, on me pose une question, je réponds moi…

Partager cet article

13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 03:35

Écrire vite

Et se taire

Lentement

Partager cet article

12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 03:23

Le conflit, souvent, rend les animaux inventifs et beaux : le poil se dresse, le croc s’expose, l’œil s’irise. Chez l’homme, c’est l’inverse. Dans le débat, il exhibe sans complexe ce qu’il a de plus vil, de plus bas, de plus laid.

Partager cet article

11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 03:14

Ce n’est pas parce que leur passé m’ennuie que leur futur m’amuse.

J’aime ceux qui sont doués pour la présence.

Partager cet article

10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 03:07

La température monte, c’est incontestable, mais est-ce dû au réchauffement climatique, à l’animosité des débats ou au déséquilibre hormonal d’une humanité vieillissante et frileuse.

Partager cet article

9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 03:02

Ils commencent à sérieusement m’agacer, s’ils continuent à déconner comme ça je reprends la main et prédestine tout le monde, s’énerva Dieu.

Partager cet article

8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 04:17

Des bleus au front ? des idées noires ? Renoncez à barricader vos rives et bariolez vos rêves.

Partager cet article

7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 03:52

Mal de dos ? maux de têtes ? Cessez de loucher dans l’assiette de votre voisin et saluez l’horizon.

Partager cet article