C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 18:27

Prépare longuement ton voyage, vis-le intensément mais raconte-le rapidement.

Partager cet article

4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 18:44

− Vous plais-je ?

− Trop pas !

− Plait-il ?

Partager cet article

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 02:30

Qu’il est bon de dormir.

Hegel avait raison, le malheur commence au matin de la conscience.

Partager cet article

2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 13:50

Il nous reste à comprendre comment ce monde peut à la fois se fissurer à tous les étages, éloignant, séparant, divisant, et par ailleurs, se massifier, s’agglomérer, telle une soupe épaisse et moulinée, sans morceaux ni goût, mais facile à digérer.

Partager cet article

1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 09:35

La pensée est perceptive donc perspective.

Partager cet article

31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 19:22

Le chant de la terre jamais ne cesse.

Il lui arrive pourtant, ici ou là, de se faire rauque et haletant.

Partager cet article

30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 02:29

Le jeu sans joug

La joie sans foi

L’aveu du fou

Le feu du vin

La fin sans voie

Partager cet article

29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 06:22

Comme tu es prompt à juger.

Joue d’abord et jongle avec les voix, emprunte le masque de ton voisin et regarde aussi sous la table.

Partager cet article

28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 22:13

Il pouvait siffler deux mélodies à la fois et connaissait plus de cinquante noeuds, il savait le silence et grimpait à la corde sans les pieds. Il aurait fait un remarquable traducteur mais il ne supportait pas l'avion. Il répétait presque tous les matins qu'il aimait son café aussi noir que le soleil était jaune. Comment sait-on si l'on est sur la bonne route ?

Partager cet article

27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 17:12

− !

− ?

− …

Partager cet article

26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 16:49

« Absent ! » répondit-il à l’appel de son nom, tout en jetant triomphalement son valet de pique.

Et cela ne surprit nullement son professeur qui, sourd et chauve depuis la chute du mur de Berlin, répétait en boucle et de mémoire, ignorant tout des changements de programme mais avec une diction quasi parfaite, la liste de tous les élèves qu’il avait eus depuis le début de sa carrière, quelques jours avant la mort de Mao Zedong.

Partager cet article

25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 19:16

Qu’est-ce qu’une pensée dont on n’entend la voix ? qu’est-ce qu’un discours privé de corps, sans odeur ni ombre ?

La présence ne se délègue pas.

Partager cet article

24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 18:19

Rien ne justifie la fascination.

Partager cet article

23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 12:31

La clé de son cœur était une carte magnétique. Moderne et difficile à contrefaire, certes, elle buggait pourtant souvent et devait régulièrement être réinitialisée.

Partager cet article

22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 02:53

Êtes-vous agrafe ou trombone ?

Partager cet article

21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 10:48

La perte du temps recherché ou l’impasse du passé.

Partager cet article

20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 14:53

En étymologiste érudit, il déchiffrait rides et cicatrices, liftings et gommages et lisait chaque visage comme un palimpseste indiscret.

Partager cet article

19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 09:37

Incultes, frustes, bornés, rustauds, ignares et tellement lents dans un monde de bougies et de chars à bœufs, nos grossiers ancêtres nous donnent une idée assez fine de ce que l’on pensera de nous dans quelques générations.

Partager cet article

18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 11:22

Qui se ressemble s’assemble, disait Smith.

Qui s’assemble se ressemble, répondait Durkheim.

Partager cet article

17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 02:17

« Ni pieu, ni mètre » hurla le géomètre apostat.

Partager cet article

16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 12:18

Se tenir entre l’idolâtrie du but − sans consistance − et le fétichisme du résultat − sans élan.

Partager cet article

15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 22:18

Drama (guerre)

Trauma (nerfs)

Droma (daire)

Partager cet article

14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 02:47

« Décrois » !

Partager cet article

13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 18:56

La vasque basquaise de la skieuse vicieuse refoula la bisque visqueuse du basque bilieux.

Partager cet article

12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 11:06

Fortuite, bigarrée, fractale, emberlificotée, excédentaire, rhizomatique, munificente, parfois cruelle, souvent changeante, toujours vivante. La vie est un dictionnaire bavard et parfumé.

Partager cet article