C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 02:28

Ce qui importe pour un missile, ce n’est pas qu’il ait une tête nucléaire mais qu’on le croit. C’est pareil pour le sens d’un aphorisme.

Alors on les prend très au sérieux.

Partager cet article

24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 02:36

J’aimerais signaler à Madame Jeralean Talley, présumée doyenne de l’humanité, – sauf tout le respect que je lui dois – que Little Foot va fêter ses 3 670 000 ans.

Partager cet article

23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 02:34

J’ai expliqué déjà que pour écrire mon Reste je m’installe devant une feuille blanche et j’attends la visite d’un étranger.

Aujourd’hui, il ne viendra pas.

Il est mort noyé en Méditerranée.

Partager cet article

22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 02:27

Moi je trouve ça plutôt sympa de se faire siffler, dit Chihira, et, soulevant son tailleur pour encourager ses admirateurs, l’hôtesse androïde leur montra un bout de microprocesseur et quelques fils de cuivre.

Partager cet article

21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 02:41

Loïc, le ventriloque étique aime les breloques esthétiques et le manioc diététique. Il rentre du Maroc, diarrhéique mais sans dreadlocks – remarque, c’est pas la Jamaïque ni le Pays d’Oc.

Malik’, sa coloc, est acnéique et en post doc, option UNEDIC. Elle, c’est colloque et dialectique, genre « la synecdoque chez les Cyrénaïques » ou « xénodoques et basiliques ».

Elle est loufoque mais pas sadique ; il est baroque, un peu phobique.

Ils se retrouvent sur le Médoc, c’est moins ludique que le haddock mais bien plus chic qu’un croque au Quick. Tant pis pour les allocs. Hic !

Le ventriloque est prosaïque et univoque, c’est un nordique ; jamais de provoc, c’est pas pudique, juste un peu de troc, c’est éthique.

Sa coloc est arabique et pas nazebroque, sa mère vient de Chappaquiddick, son père est de Pétaouchnoc, elle est pacifique (et préfère les vioques).

Jamais à bloc, toujours monosyllabique, il aime le rock psychédélique. Elle, c'est soliloque et alambic, ça interloque : elle est comique pour son époque mais pas soporifique.

Il est chnoque d’elle, c’est magnifique, très équivoque, épidémique et réciproque.

– « Et couic ! lui dit-elle ».

– « Et toc ! répond-il ».

Partager cet article

20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 02:35

Nature aime à se cacher, disait joliment Héraclite… et ça tombe bien, ajouterait-il, s’il revenait.

Partager cet article

19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 02:39

Quand il y en a un, ça va, c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes avec les pairs. Doit-on tous les tuer pour grandir ?

Partager cet article

18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 02:17

Un écrivain jamais ne devrait être xénophobe car tout de même, soyons honnête, c’est un étranger toujours qui commence les phrases, en nous.

Partager cet article

17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 02:31

On s’intéresse beaucoup aux doyens de l’humanité, on s’interroge moins sur l’humanité des doyens.

On ne nait pas humain, on le devient, mais quand cesse-t-on de l’être ?

Partager cet article

16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 02:22

Au début, ça grise un peu mais à la fin, ça saoule vraiment. Le dimanche en famille, c’est comme le vin – l’ivresse en moins.

Partager cet article

15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 02:56

Si pet alors cul

Or pet

Donc cul

Partager cet article

14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 02:26

Mais pourquoi ne fait-on rien ? C'est un vrai carnage ! Tous ces doyens de l’humanité qui meurent, les uns après les autres. C’est épouvantable ! C’est à croire que l’on cherche à les exterminer. Évidemment, la responsabilité est beaucoup trop lourde.

On devrait les choisir plus jeunes et plus robustes ou bien faire tourner la charge, comme pour le doyen des inspecteurs généraux de l’administration.

Partager cet article

13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 02:13

L’humour, c’est grand et l’absurde, c’est un peu la cerise sur le garrot.

Partager cet article

12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 02:49

C’est bien plutôt l’action qui fait le sujet.
Mais la chose passe inaperçue car le sujet, substance peu poilue mais très bavarde, ne se prend pas pour rien – ce qu’il est, approximativement, quand il n’agit pas.
 

Partager cet article

11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 02:11

Quoi ? On parle de fusionner la PPE avec le RSA afin de créer la prime d’activité ! Un Reste est plus que suffisant pour dire ce que cela m’inspire : rien. Et pourtant je suis moins thé que café.

Partager cet article

10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 02:35

Anselme de Canterbury est peu disert sur les preuves de la divinité de l’existence.

Partager cet article

9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 02:31

Vous allez penser que j’ai l’esprit malin, et sans doute aurez-vous raison, mais j’en viens à me demander s’il n’y a pas une entente illicite des écrivains pour inonder sans répit le marché du livre afin de nous imposer, à nous-autres lecteurs dociles et consciencieux, des heures épuisantes de lecture qui nous rendent bien incapables d’écrire nos propres livres et les laissent à l’abri de toute concurrence sérieuse.

Partager cet article

8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 02:52

Je me demande bien comment on est accueilli là-haut par Saint Pierre. Pas facile de trouver les mots justes dans ces circonstances. Il ne peut décemment pas dire « bonjour, ça va ? » ou « vous avez fait bonne route ? » ou « vous êtes venu sans les enfants ? ». Peut-être commence-t-il par quelque chose d’idiot comme « laissez votre GSM, on ne capte pas ici » ou « ne cherchez pas les patins, il n’y en a pas, de toute façon vous n’avez plus de pieds ! ». Ou peut-être par réflexe nous accueille-t-il en kenyan ou en syrien. Peut-être même qu’il y a un punch de bienvenue. Non, pas facile de trouver les mots justes.

Partager cet article

7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 02:28

Le savant déduit.

L’artiste produit.

Le Jivaro réduit.

Les autres, séduits, regardent The Voice.

Bon, mais qui conduit ?

Partager cet article

6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 02:56

Plus personne devant

Vue dégagée

Sur la mort.

Partager cet article

5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 02:59

Ne t’enlise pas dans l’être : existe.

Partager cet article

4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 02:39

Si je devais finir le reste de mon existence sur une île déserte en n'ayant droit qu’à un seul objet à choisir entre Être et temps de Heidegger (la traduction de Martineau, quand même !) et une paire de chaussures, eh bien je serais fort embarrassé et j’hésiterais longtemps entre mes Salomon pour le trail et mes Asics pour le running.

Partager cet article

3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 02:39

Que les pisse-froid s’informent, les chiffres sont incontestables, nous progressons. Le Français moyen a pris 13 kg en 150 ans, dont 6 les 40 dernières années.

Partager cet article

2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 02:49

Se sentant seul, Dieu créa l’homme ; c’est humain.

Partager cet article

1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 02:39

C’est épuisant de courir après la jeunesse. En plus, qu'est-ce qu’elle va vite !

Partager cet article