C'est Peu Dire

  • : Les Restes du Banquet
  • : LA PHRASE DU JOUR. Une "minime" quotidienne, modestement absurde, délibérément aléatoire, conceptuellement festive. Depuis octobre 2007
  • Contact

Et Moi

  • ARNO
  • Philosophe inquiet, poète infidèle, chercheur en écritures. 55°3 E 21°5 S.

Un Reste À Retrouver

1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 02:28

Je voudrais, par solidarité avec tous ceux qui ne le peuvent pour diverses bonnes ou mauvaises raisons (devoir de réserve, néo-parentalité, jansénisme aigu, manque de vocabulaire, peur de l’enfer), dire trou du cul, bite molle, va te faire enculer chez l'abbé, sac à foutre, je te pisse à la raie, mes couilles dans la main de ta sœur et pue du con.

Partager cet article

31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 02:09

Solitude, ma belle, comme tu es volubile.

Partager cet article

30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 02:48

1, 2, 3, à la fac c’est moi le roi

4, 5, 6, sauf quand c’est les exercices

7, 8, 10, ouais ben c’est pas un indice

11, 12, 13, j’m’en fous je plais à Thérèse

14, 15, 16, elle est belle et antillaise

17, 18, 19, elle m’appelle son Rutebeuf

20, 21, 22, c’est vrai qu’en rimes j’suis un dieu

23, 24, 25, cent vingt-cinq ornithorynques

26, 27, 28, c’est fini y’a pas de suite

Partager cet article

29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 02:42

Vis, que dis-je, brûle comme si chaque demi-siècle était ton dernier.

Partager cet article

28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 02:56

Vous êtes très charming avec ton cheveu grisant, me dit-elle.

Ah yes ?, lui répondis-je en rougeant.

Partager cet article

27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 02:37

Si tu le peux, panse-toi toi-même, crâna le doc.

Partager cet article

26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 02:02

Je l’emmène au cinoche

Et après une approche

Je lui roule une galoche.

Elle me file une taloche

Et me fait des reproches.

Elle a trop les pétoches

C’est vraiment rien qu’une mioche.

– Va donc voir la téloche

Mater les variétoches

Si tu me trouves très moche.

 

(C’est vraiment pas fastoche

De s’les mettre dans la poche

Quand on habite Bazoche.)

Partager cet article

25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 03:35

Je cours sous la pluie

Tu pleures dans la cour

Il joue huit de cœur.

Partager cet article

24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 02:52

Inutile de nettoyer à grande eau ton passé, sors plutôt la poubelle.

Partager cet article

23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 07:39

Grandir c’est oublier, oublier le secret de l’enfance. Le secret, euh… qu’est-ce que c’était déjà ?

Partager cet article